TU : « C’est-tu toi qui fournit les olives? » « T’as-tu du feu là ? » « Elle va-tu venir aujourd’hui ou demain? » Au Québec, le ’ tu ’ ou le ’ ti ’ est souvent utilisé comme formule interrogative, après un verbe, à partir d’une vieille tradition normande.